5 JOURS EN FAMILLE A CHAMONIX

5 JOURS EN FAMILLE A CHAMONIX

Jusqu'à cet été, je n'avais jamais vu le Mont-blanc. Un comble pour une dingue de montagne. Alors en août dernier c'était décidé, direction Chamonix, en famille, où nous avons condensé sur 5 jours le maximum d'activités et de découvertes. 5 jours où nous en avons surtout pris plein la vue, et pu admirer sous toutes ces facettes le Mont-Blanc.

 

DESTINATION CHAMONIX-MONT-BLANC

Le site www.chamonix.com propose des hébergements sur Chamonix même mais aussi sur les sites alentours comme les Houches, Servoz, Vallorcine, Argentière... Pour ma part, j'ai trouvé une location de dernière minute en passant tout simplement par le site du Bon Coin, aux Houches, à prix doux et parfaite pour ces 5 jours où nous avons passé nos journées surtout à l'extérieur. L'offre d'hébergement sur Chamonix et ses alentours est très importante. Les sites comme air'n'b regorgent d'annonces. Vous n'aurez pas du mal à trouver votre bonheur.

Les Houches, très bien positionné à 8 kilomètres de Chamonix (facilement accessible par une voie rapide), est une petite ville au charme typiquement savoyard avec toutes les commodités : pharmacie, office du Tourisme, cabinet médical, supermarchés, bars, restaurants... Sur place, vous trouverez aussi certains sites ou animations incontournables proposés par Chamonix Mont-Blanc comme le téléphérique de Bellevue qui offre comme son nom l'indique un point de vue exceptionnel et qui est aussi un arrêt du tramway du Mont-Blanc (oui oui un tramway qui passe tranquille comme ça à 2000 mètres d'altitude...).

LES SITES INCONTOURNABLES

Clairement, les tarifs pour visiter certains lieux sont, je trouve, onéreux. Pour exemple, pour l'aller-retour à l'Aguille du Midi, il faut compter plus de 200 euros pour une famille de 2 adultes et 2 enfants. Heureusement, il existe le Mont-Blanc Multipass qu'il est possible de prendre sur un ou plusieurs jours, consécutifs ou non. Vous trouverez tous les renseignements sur le site Mont-Blanc Natural Resort. Nous avons pris Le Pass pour trois jours consécutifs. Pour un coût de 280 € pour 4, nous avons pu voir maximum de sites incontournables (sans le multipass, les visites effectuées nous auraient coûté plus de 600 euros). Allez c'est parti, pour les sites incontournables !

LA MER DE GLACE

C'est certainement ce que j'ai, personnellement, le plus aimé. Déjà il faut prendre le train rouge de Montenvers et en soi, c'est déjà une aventure super sympa pour les enfants mais aussi les grands. Là haut le site est juste magnifique. Une vue à couper le souffle sur la Mer de Glace, les Drus et les Grandes Jorasses. Nous sommes descendus à pied jusqu'à la grotte de glace. Il est possible de descendre et de remonter une partie du trajet en télécabine (ce que nous avons fait pour la remontée d'ailleurs...). Mais quoi qu'il arrive l'accès à la grotte de glace se fait automatiquement par la descente et la remontée de 500 marches. Cette descente a été un peu angoissante pour moi car tout au long est inscrit le niveau de la mer de glace, à différentes périodes... Et là, on prend réellement en pleine face la réalité écologique catastrophique... Même si on sait, même si on en a conscience, le voir concrètement m'a laissé un peu en état de choc. Quand on a vu à quel niveau était la mer de glace, il y a dix ans à peine, nous nous sommes dit que nous avions bien fait de venir visiter ce site incroyable avec nos enfants avant sa disparition programmée.

Bref, après cette parenthèse pas très très positive, le lieu est quand même grandiose. La grotte de glace est évidemment à faire, surtout lorsqu'on a des enfants. Ils ont tout simplement adoré (leur papa aussi d'ailleurs, il faut dire que c'est un grand enfant). Cela a d'ailleurs été l'occasion de faire beaucoup de photos dans les espaces aménagés. Je vous conseille de prévoir des vêtements plus chauds pour parcourir cette grotte de glace et notamment des vestes à capuche (à cause de l'eau qui goûte et qui mouille). Même si pour nous ce jour là, les températures étaient estivales, avant l'entrée, nous avons bien couverts les enfants (moi aussi d'ailleurs, mais pas le chéri qui n'a soit disant jamais froid). Sur ce site, vous aurez également accès au Glaciorium ou au Temple de la Nature. Si vous souhaitez dormir sur place, vous trouverez le Refuge de Montenvers, bâtisse savoyarde aux volets rouge et blanc, qui propose un dortoir de 10 couchages, des chambres doubles et familiales, des suites, dans une ambiance de refuge de montagne traditionnel. Pour la restauration, 3 solutions : repas savoyard ou traditionnel au Restaurant du Refuge du Montenvers, lunch au bistrot avec vue au « Panoramique » avec terrasse surplombant littéralement la Mer de Glace, restauration rapide au Bar des Glaciers. Pour notre part, nous avons mangé au Bar des Glaciers qui propose sandwichs, salades, menus le tout à un prix raisonnable et surtout avec des produits de qualité.

L'AIGUILLE DU MIDI

Bien entendu THE site incontournable, the place to be. Si tu viens à Chamonix sans monter à l'Aiguille du Midi, t'as rien compris ! (oui j'ai fait des études en communication, j'aurais pu être la reine du slogan publicitaire ringard). Pour accéder à l'Aiguille du Midi, qui culmine à 3777mètres, avec la terrasse sommitale à 3 842 mètres, il faut prendre 2 téléphériques, au départ de Chamonix, pour un accès en une vingtaine de minutes. Petit conseil, le mieux est de réserver son créneau de départ sur internet bien à l'avance. Bien entendu, lorsque j'ai voulu le faire, il n'y avait plus de créneaux disponibles. Et là, tout ce qu'il te reste à faire, c'est à te lever très tôt. Ainsi, le jour J, pleine d'optimisme, j'ai conduit tout mon petit monde aux aurores. A 7h30, nous étions sur le parking et à 7h40 je donnais, avec un grand sourire, nos multipass à l'agent d'accueil, très sympathique au demeurant (comme d'ailleurs l'ensemble du personnel Mont-Blanc Chamonix) qui m'a répondu que notre horaire de passage était... 9 heures. Ce qui est bien c'est que vous n'avez pas à attendre sur place. Nous avons donc pu faire un petit tour très matinal, alors que tout était encore fermé, dans Chamonix. Moralité, pour éviter les heures d'attente, il vaut mieux prendre ces dispositions.

Le premier téléphérique, qui monte de 1 000 à 2 310 mètres d'altitude, est un peu sensationnel, surtout vers la fin sur deux passages où la cabine est un peu secouée dans tout les sens, ce qui m'a valu de pousser un jolie hurlement (heureusement, je n'étais pas la seule dans ce cas là), et de sentir mon estomac remonter dans ma gorge (c'est délicat n'est-ce pas). Moins de secousses dans le deuxième téléphérique certes, mais une montée très vertigineuse à flanc de montagnes, vraiment impressionnante (pour pas dire flippante).

L'arrivée à l'Aiguille du Midi en vaut la peine. Les premières terrasses donnant plus à flanc de roches, sont très vertigineuses. Mon petit loulou et moi même les avons d'ailleurs moyennement appréciées. Les terrasses donnant sur toute la chaîne du Mont-Blanc côté français et côté italien offrent une vue tout simplement wahouuu. J'ai adoré. En bref, de chaque terrasse, vous avez une vue à 360° sur les Alpes Françaises, Italiennes et Suisse. On a pu aussi apercevoir les alpinistes qui cheminent vers le Mont-Blanc, ce qui donne tout simplement envie de vivre cette expérience unique. Sur place, vous trouverez plusieurs espaces : le tube (une galerie d'acier de 32 mètres pour faire le tour complet du piton central), l'espace vertical (qui rend hommage aux plus grands alpinistes), l'espace Mont-Blanc (un lieu de repos et de contemplation offrant une vue sur les sommets mythiques du massif), une cafétéria, une boutique souvenirs et le restaurant de spécialités savoyardes « 3842m » dans un cadre unique. Et tout ça entre 3 777 mètres et 3842 mètres d'altitude. Nous n'avons pas eu le temps (et pour ma part pas vraiment l'envie), d'emprunter l'ascenseur qui conduit à la terrasse sommitale à 3842 mètres car la queue était assez importante, pour monter dans « le pas dans le vide ». Plus de mille mètres de vide sous les pieds, dans cette boite en verre, vitrées sur 5 de ses faces… J'en ai mal aux jambes rien que d'y penser. 

Pour le retour, soit une plaquette, avec l'heure de votre retour, vous est donné dès votre départ. Soit, ce qui a été notre cas, quand vous montez assez tôt, vous êtes appelés pour le retour. Ce qui nous a d'ailleurs valu de courir pour pas rater le téléphérique de descente, qu'on a du prendre à 11 heures. Vous avez la possibilité de redescendre à pied, à partir de 2310 mètres, au lieu d'emprunter le deuxième téléphérique. La randonnée a l'air vraiment sympa, avec 1 320 mètres de dénivelés négatifs. Vu que le pique-nique était dans la voiture, nous sommes redescendus jusqu'à Chamonix par le deuxième téléphérique. Je vous conseille de faire boire quelques gorgées d'eau aux enfants tout au long de la montée et de la descente afin d'éviter le mal aux oreilles. D'ailleurs, l'Aiguille du Midi est interdite au moins de 3 ans et déconseillée eu moins de 5 ans. Et bien entendu, il ne faut pas oublier de prévoir vêtements chauds, crème solaire et lunettes de soleil. L'expérience de l'Aiguille du Midi est exceptionnelle, époustouflante et tout simplement unique ! 

LE TRAMWAY DU MONT-BLANC

Voir un tramway passer en pleine montagne est déjà quand même en soi quelque chose d'unique (oui tout est unique à Chamonix...) qui m'a laissé sans voix (et ceux qui me connaissent savent, peu de choses me laisse sans voix). Le Tramway du Mont-Blanc, qui est l'un des derniers trains à crémaillère, est aussi le plus haut de France. Pour le trajet complet, allant du Fayet à Saint-Gervais au Nid d'Aigle à 2 372 mètres, il faut compter 1H10 pour l'aller et 1h20 pour le retour. Une ballade paisible et apaisante, au cœur des montagnes où on prend juste le temps d'admirer les paysages Alpins et le Mont-Blanc si majestueux. Bon nous ce jour là, le temps était un peu couvert par moment, donc nous n'avons pas toujours eu une vue dégagée, mais franchement cela valait le coup malgré tout.

A chaque arrêt , vous avez la possibilité de faire une pause. Le Plateau de Bellevue, à 1 800 mètres d'altitude, est un des endroits où vous pouvez faire une halte pour profiter du panorama juste exceptionnel.
Nous nous avons fait notre arrêt au Nid D'Aigle, d'où les alpinistes, confirmés et équipés, débutent ou terminent leur ascension du Mont-Blanc, par les refuges de Tête Rousse et du Goûter, par la « voie normale ». Le refuge du Nid d'Aigle accueille aussi les alpinistes et les promeneurs. Nous avons profiter de cet arrêt pour nous balader aux abords du glacier du Bionnassay. Là aussi, les paysages sont juste dingues.

TELEPHERIQUE DU BREVENT

Le Brévent, à 2 525 mètres d'altitude, offre sans nul doute un des plus beaux points de vue pour contempler la chaîne du Mont-Blanc, située juste en face. Depuis Chamonix, nous avons emprunté une télécabine jusqu'à Planpraz à 2 000 mètres d'altitude puis le téléphérique jusqu'au Brévent.
Planpraz et le Brévent sont les points de départ de nombreuses randonnées comme le lac Cornu, le Grand Balcon sud, l'Aiguillette des Houches via le refuge de Bel-Lachat. Planpraz est aussi une aire de décollage pour les parapentes. Les plaques du Brévent, face au Mont-Blanc, forment un agréable site d'escalade. Autant vous dire, qu'à l'arrivée du téléphérique du Brévent, vous ne serez pas seuls...

Mais sincèrement le panorama d'envergure juste grandiose vous le fera oublier. Pour notre part, nous avons choisi de pique niquer un peu hors sentier battu, pour plus de tranquillité. Un pique-nique bien sympa avec vue sur le Mont-Blanc et sur le lac Cornu, un moment de contemplation (dans ces moments là, j'essaye de graver dans ma mémoire les paysages qui m'entourent pour me rappeler ces images lorsqu'en j'ai besoin émotionnellement ou tout simplement lorsque je suis au boulot...).
Nous sommes redescendus à la télécabine de Planpraz, non par le téléphérique, mais par le sentier de randonnée (500 mètres de dénivelés négatifs), qui offre une agréable ballade.
Pour vous restaurer, deux possibilités : « La Bergerie » à Planpraz, cuisine traditionnelle et restauration rapide, et « Le Panoramique » au Brévent pour un repas avec un panorama unique (encore...) !

TELEPHERIQUE DE BELLEVUE

Le téléphérique de Bellevue, au départ des Houches, nous transporte sur le plateau de Bellevue à 1 800 mètres d'altitude. Comme je le disais plus haut, l'accès au plateau de Bellevue peut se faire par le tramway du Mont-Blanc. Du plateau, on a pu admirer un panorama à 360° sur le massif du Mont-Blanc, les aiguilles de Chamonix, la chaîne des Fiz et les Aravis…
Bellevue est également au départ et à la croisée de nombreux sentiers de randonnées dans un cadre unique face à la chaîne du Mont-Blanc.
Nous en avons profité pour se promener jusqu'au col de Voza qui se situe à 1 653 mètres à environ 45 minutes à pied. Le Col de Voza est un lieu animé, en pleine montagne, avec un hôtel, un lieu de restauration. Nous avons fait le retour par le Tramway du Mont-Blanc que nous n'avions pas encore emprunté alors.

Il est possible de visiter d'autres sites Pass Mont-Blanc mais nous n'avons pas le temps de tout faire et nous avons choisi ce qui nous intéressait le plus, en gros les sites les plus incontournables. En plus, de ces sites Chamonix Mont-Blanc, nous avons visité deux autres lieux aux Houches, hors Multipass : les gorges de Diosaz et le parc animalier du Merlet.

 

LES GORGES DE LA DIOSAZ

Le site classé des Gorges de la Diosaz est accessible à pied.
Pour y accéder, les tarifs sont de 6,50 € pour les adultes et de 4 € pour les enfants de 5 à 12 ans.
Le sentier suspendu des Gorges, par une sentier accroché aux parois et un des passerelles qui franchissent le torrent, est une promenade inhabituelle de 3 kilomètres. Compter environ 1h30 pour découvrir les 5 cascades de la Diosaz et accéder au cœur du canyon. Un spectacle en pleine nature et une ballade sympa et rafraichissante pour toute la famille

PARC ANIMALIER DE MERLET

Au Parc animalier de Merlet, perché à 1 500 mètres, nous avons pu découvrir de nombreuses espèces animalières de montagnes (bouquetins, chamois, daims, marmottes, cerfs, lamas, animaux de basse cour...) qui évoluent au sein du parc en toute liberté. La proximité peut d'ailleurs être surprenante et fait oublier le caractère sauvage de ces animaux. Deux circuits permettent de découvrir ce parc écoresponsable, entre forêts, prairies et chalets traditionnels. Le circuit vert, le plus facile, dure environ 1 heure tandis que le circuit bleu, d'environ 2 heures, permet de parcourir la totalité du parc, avec un peu de dénivelé. La visite du parc est libre, un plan est donné à l'accueil pour que chacun puisse organiser sa visite comme il le souhaite. La visite est jalonnée d'étapes ludiques et éducatives, et des ateliers sont proposés à certaines heures. Pour accéder au parc, les tarifs sont de 8 € pour les adultes et 4 € pour les 4/15 ans.

En résumé, nous avons pas chômé pendant ce séjour de 5 jours mais nous avons pu ainsi profiter à fond et découvrir des sites plus magnifiques les une que les autres. Je sais que j'ai utilisé beaucoup les mêmes termes dans cet article : grandiose, superbe, exceptionnel, magnifique, wahou, à couper le souffle, impressionnant.... Mais sincèrement, je crois que je n'aurais pas de mot assez précis pour vous dire à quel point nous avons pu contempler des sites tout simplement exceptionnels (c'est reparti). Nous avons adoré tout les 4 ce séjour à Chamonix et les loulous m'en reparlent fréquemment et me demandent « maman, on va y retourner à Chamonix ? ». Oui c'est sûr. Mais maintenant que nous avons visité les sites incontournables et touristiques, cette fois-ci, on ira pour gravir les montagnes, pour profiter de la beauté de la nature, pour y faire le plein de randonnées qui doivent être j'en suis sûre plus magnifiques les unes que les autres...

Et vous, Chamonix vous connaissez, vous avez envie d'y aller ?

 

Suivre:

N'hésitez pas à me laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :